fbpx
Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Haut

Immobilier locatif : quelques nouveautés pour les investisseurs

Immobilier locatif : quelques nouveautés pour les investisseurs

Le projet de loi de finances pour 2015 aménage la réduction d’impôt sur le revenu en faveur de l’investissement locatif à usage de résidence principale dans l’immobilier neuf (sous condition de ressources des locataires et pour un loyer « encadré »).

Le «Dispositif Pinel» viendrait en remplacement du «Dispositif Duflot» qui n’a pas eu le succès escompté auprès des investisseurs, car jugé trop rigide. Cet aménagement s’inscrit dans le cadre des mesures annoncées par le Premier Ministre le 29 août dernier, visant à relancer la construction de logements. Il s’agirait principalement de moduler l’avantage fiscal en fonction de la durée d’engagement initiale de mise en location du logement. Cette durée étant actuellement fixée à 9 ans, il est proposé à l’investisseur d’opter pour un engagement initial de 6 ou 9 ans, pouvant être prorogé jusqu’à 12 ans, par période de 3 ans. En retour, l’investisseur bénéficiera d’un taux de réduction d’impôt de 12% (pour un engagement de 6 ans non prorogé), 18% (pour 9 ans) ou 21% (pour 12 ans).

Les incitations à l’investissement dans le secteur des résidences avec services mériteraient d’être alignées sur ce nouveau dispositif, comme cela a été le cas dans le passé, faute de quoi les acteurs du secteur s’attendent à un report massif des investisseurs vers le seul locatif à usage de résidence principale. Or, il est indéniable que ces résidences (résidences pour personnes âgées, résidences étudiantes, résidences de tourisme…) ont un rôle économique et social essentiel dans notre économie.

 

Auteur

Elodie Dellis, avocat en matière de fiscalité directe

 

L’actualité fiscale en bref parue dans le magazine Option Finance le 10 novembre 2014
Print Friendly, PDF & Email