fbpx
Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Haut

Arbitrage- Articles-

Rupture de relation commerciale établie : l’appel d’offres doit être réalisé par écrit

29 août 2018 |

Peut-on valablement rompre une relation commerciale établie en notifiant oralement un appel d’offres à son partenaire ?

Lire la suite

Le contrôle étendu du Conseil d’Etat sur les sentences arbitrales internationales

17 mars 2017 |

C’est une décision importante en matière d’arbitrage et de procédure administrative qu’a rendue le Conseil d’Etat à la fin de l’année 2016, dans le cadre de la construction du terminal méthanier de la presqu’île de Fos Cavaou. Estimant que le terminal méthanier avait été livré avec de nombreuses malfaçons et un retard important, la société Fosmax LNG avait mis en œuvre la clause compromissoire figurant au contrat. Mécontente de la sentence arbitrale, elle a ensuite saisi le Conseil d’Etat d’un recours tendant à son annulation. Ce dernier a alors saisi le Tribunal des conflits de la question de la compétence juridictionnelle.

Lire la suite

Se défaire d’une activité non-profitable : l’impossible arbitrage ?

2 novembre 2016 |

Un arrêt récent renforce l’insécurité de l’exploitant qui souhaite se séparer d’une activité non-profitable. Plus que jamais il lui appartient de se ménager les meilleures preuves du retournement de l’activité. Autant qu’une cession il doit préparer un contentieux à naître. Dans ces circonstances, recourir à une conciliation peut se révéler une précaution utile sans, toutefois, être une assurance tous risques.

Lire la suite

Droit bancaire : précisions sur les actions en contestations relatives à un TEG erroné

10 mai 2016 |

L’article L 312-33 du Code de la Consommation sanctionne le prêteur par la déchéance du droit aux intérêts contractuels (sanction laissée à l’appréciation du Juge) lorsqu’une erreur affecte le T.E.G (Taux Effectif Global) mentionné au prêt.

Lire la suite