fbpx
Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Haut

Claire Bustany- Articles-

Facebook au travail : quand les conversations privées «Messenger» fondent le licenciement disciplinaire

4 avril 2018 |

La cour d’appel de Toulouse a jugé le 2 février 2018 que des propos injurieux tenus par un salarié à l’encontre de son employeur sur sa messagerie privée Facebook « Messenger »1, dont le contenu est volontairement laissé à la vue de tous, peuvent justifier son licenciement pour faute grave (CA Toulouse, 2 février 2018, n°16/04882).

Lire la suite